Publication à compte d'auteur

Livre1

L'édition à compte d'auteur consiste pour un auteur à faire éditer ses propres ouvrages par un éditeur qui assure seulement la partie technique de l'édition et de la diffusion, en dehors du choix éditorial proprement dit. C'est donc l'auteur qui paie les frais d'impression et de publicité de son livre. Il reste cependant propriétaire des droits d'auteur et contrôle le nombre de livres édités. L'édition à compte d'auteur n'est pas toujours réalisée par des maisons d'édition mais par des « prestataires de services » qui n'assument aucun « risque éditorial ». Des éditeurs traditionnels peuvent pratiquer un genre d’édition « à compte d’auteur » : c’est souvent le cas d’ouvrages commandés par une municipalité, un conseil général, un conseil régional, voire par une entreprise, pour promouvoir ville, département, région ou divers aspects économiques ou touristiques, et financés soit totalement, soit partiellement, par ces collectivités.

Ce mode de publication est considéré comme une prestation commerciale plutôt qu'une entreprise éditoriale. Le caractère péjoratif de cette pratique est mis en avant par son appellation anglaise : « Vanity press » (l'édition qui utilise la vanité des auteurs).

Le reproche le plus fréquent à l'encontre de l'édition à compte d'auteur est d'être choisie par des auteurs n'ayant pas réussi, ayant été refusés, ou n'ayant pas voulu passer par un éditeur professionnel qui prend en charge les frais de publication et de publicité. Les maisons d'édition de ce type sont supposées publier n'importe qui et n'importe quoi, sans exercer le moindre contrôle. Toutefois, certaines de ces maisons font correctement leur travail, et des ouvrages de qualité peuvent aussi être publiés à compte d'auteur. Le désavantage de ce type Le contrat de compte d'auteur doit être parfaitement transparent, et il convient d'éviter des formules « à demi » comme on en trouve chez certains éditeurs.

L'éditeur peut apporter son savoir-faire en matière de réalisation du livre, son assistance en termes de diffusion. En revanche, l'auteur reste propriétaire des ouvrages et, surtout, des droits de l'œuvre publiée d’édition résident souvent dans la confidentialité des livres ainsi édités.

Ulrich Talla Wamba plumencre édition manuscrit compte d'auteur compte d'éditeur autoédition

Commentaires

  • Stéphanie
    • 1. Stéphanie Le dimanche, 12 Avril 2015
    C'est la meilleure méthode de publication à mon avis...
  • Raphaël
    • 2. Raphaël Le mardi, 17 Mars 2015
    Merci, amigo...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×