Créer un site internet

revue des arts et littérature KOLA - Appel à contributions Octobre 2017

  • Par
  • Le vendredi, 22 septembre 2017
  • Dans Critik'
  • 0 commentaire

Logo 5

La revue africaine des arts et des littératures, depuis Dakar... Appel à contributions.

APPEL À CONTRIBUTIONS

PARTAGER AVEC NOUS VOS IDÉES ET VOTRE TALENT

Faites-nous parvenir vos œuvres (extraits de roman, nouvelles ou poèmes, illustrations, photographies, etc.) pour évaluation par notre comité via notre courriel (exclusivement) à l’adresse : REVUEKOLA@GMAIL.COM

  1. : nous lisons tout ce que nous recevons. Vous recevez à chaque envoi, un accusé de réception. Nous vous recontacterons dans un délai raisonnable pour indiquer la décision (de publication ou de refus) associée à nos différentes justifications.

AVANT TOUT ENVOI

  1. se rassurer qu’un appel à contributions est en cours (actuellement en cours) ;
  2. se rassurer que votre contribution respecte notre ligne éditoriale ;
  3. se rassurer que vous êtes détenteur du droit d’auteur de vos contributions ;
  4. se rassurer que votre fiction (au cas où) ne dépasse pas 3.500 mots.

POUR CES MOIS

  1. Thème : Slam (en Afrique)
  2. Date limite de réception : 30 octobre 2017.
  3. Date de publication : 20 novembre 2017.
  4. Nature des contributions : focus, analyse, interview, note critique, chronique, enquête-analyse, reportage, coup de gueule, fiction, etc.
  5. Volume des contributions : Les contributions doivent obligatoirement variées entre 500 et 8.000 mots. La mention des sources et de la bibliographie est obligatoire.
  6. À joindre : brève biographie de l’auteur de la contribution, et son adresse postale.

Appel à contributions pour la revue « KOLA »

Nous lançons dès ce jour, un appel à contributions pour le prochain numéro de la revue africaine des Arts et des Littératures « KOLA ». Numéro consacré à la thématique

« Slam (en Afrique) ». La revue paraîtra en novembre 2017.

Désormais pratique courante dans les sphères urbaines et villageoises du continent africain, le Slam, peut être considéré de manière empirique comme étant une poésie rigoureusement rythmée, orale, et déclamée dans des espaces ouverts devant un public. C’est en 1986, aux États-Unis, et dans le but « de rendre les lectures de poèmes à la fois moins élitistes et moins ennuyeuses », que Marc Smith lance les premières règles (très minimales) de cette discipline.

C’est plusieurs années après que le concept prend et regroupe les foules en Europe et notamment en France (autour de 1995). Pourtant, c’est (sans doute) en 2006, après la sortie de l’album « Midi 20 » du slameur mondialement reconnu Grand Corps Malade, que cette pratique déjà organisée, se trouve popularisée en France et hors de  l’hexagone notamment en Afrique.

Un an plus tard, lors de la première Coupe mondiale du Slam de Poésie, organisée en France, seize slameurs du monde dont trois africains (du Zimbabwe, de l’Afrique du Sud et de Madagascar) vont successivement se produire devant des jurys désignés. Le franc succès de cette manifestation va conforter la grande vague qui prend résolument ses quartiers dans les rues urbaines africaines. Plusieurs associations vont naître et des compétitions régionales et nationales vont être organisées à l’exemple de celles du Gabon, du Congo ou de Madagascar (qui représentent l’Afrique pendant la compétition en 2015).

Aujourd’hui, les campagnes accueillent ses grands mouvements artistiques, poétiques, promouvant la parole, la liberté des mots. Le slam est donc en phase parfaite avec le vent de démocratie qui a soufflé sur le continent Africain dans les années 90 et plusieurs décennies après, son expansion reste ascendante. À proprement parlé, qu’est-ce que slamer ? Qui est le slameur ? Peut-on parler de slam africain ? Quelles seraient ses origines ? Quelles seraient ses spécificités ?

Ce numéro de la revue entend produire une bonne littérature chiffrée sur le Slam (en Afrique) et proposer ainsi de nouvelles pistes artistiques et littéraires pour mieux suivre cette évolution grandissante. La revue se propose de donner la parole aux principaux acteurs et pratiquants de cette discipline contemporaine. Si le contributeur est libre de choisir son angle d’attaque, il est à noter que notre propos reste centré exclusivement sur l’Afrique et les Antilles.

 

Nature et longueur des textes à soumissionner

Nature des contributions : focus, analyse, interview, note critique, chronique, enquête-analyse, reportage, coup de gueule, photographie, illustration, fictions (poème, nouvelle, etc.)

Volume des contributions : Les contributions textuelles doivent obligatoirement variées entre 500 et 8.000 mots. La mention des sources et de la bibliographie est obligatoire. Pour les contributions visuelles, bien vouloir envoyer des documents à haute résolution (ils pourront être modifiés).

 Ligne éditoriale et droits d’auteur

  • La rencontre des arts et littératures des Afriques ;
  • L’écriture des arts et littératures par ses acteurs des Afriques ;
  • Le partage des créations, et des critiques sur les Arts des Afriques.

La revue « KOLA » est un projet purement bénévole et indépendant. C’est une initiative mise en œuvre en mars 2016 par de jeunes artistes et écrivains africains. Les auteurs en envoyant leurs contributions :

  • Accordent les droits de publication de celles-ci dans un numéro déterminé de la revue « KOLA » en version papier et en version numérique ;
  • Aussi, ceux-ci accordent les droits de diffusion numérique et papier.

En retour, la revue garantit à tout contributeur

  • La publication de son article à compte d’éditeur (sans frais) ; L’auteur conserve tous les droits d’auteur sur leur contribution ;
  • L’auteur obtient automatiquement un rabais de 20% à l’achat du numéro de la revue (et l’expédition est sans frais) ;
  • L’auteur fera par-là partie des contributeurs de la revue « KOLA » : et s’il le désire, leur photo et leur biographie (bibliographie éventuellement) seront disponibles sur les espaces web de la revue.

Seuls les « auteurs Re-team », bénéficient en plus, d’un numéro gratuit à chaque publication directement dans leurs boîtes postales (les auteurs Re-team de la revue KOLA sont des contributeurs publiant au moins trois – 03 – articles par numéro). La revue leur offre également un rabais de 60% sur l’achat de numéros supplémentaires.

Thématiques prochaines

Livre scolaire, Diasporas culturelles, Poésies, Cinémas, Postmodernités.

plumencre revue KOLA Arts et Littératures Octobre 2017 Sénégal Mali Côte d'Ivoire Haïti

Ajouter un commentaire