plumencre :: bonnes feuilles de la semaine - Allah n'est pas obligé de Ahmadou Kourouma

  • Par
  • Le dimanche, 16 avril 2017
  • Dans plum'
  • 1 commentaire

Ahmadou kourouma plumencre

  • Allah n’est pas obligé
  • AHMADOU KOUROUMA
  • Roman, Éditions du Seuil
  • Septembre 2000.

«Je décide le titre définitif et complet de mon blablabla est Allah n'est  pas obligé d'être juste dans toutes ses choses ici-bas. Voilà. Je commence à conter mes salades.

  Et d'abord... et un... M'appelle Birahima. Suis p'tit nègre. Pas parce que suis black et gosse. Non! Mais suis p'tit nègre parce que je parle mal le français. C'é comme ça. Même si on est grand, même vieux, même arabe, chinois, blanc, russe, même américain; si on parle mal le français, on dit on parle p'tit nègre, on est p'tit nègre quand même. Ça, c'est la loi du français de tous les jours qui veut ça... Et deux... Mon école n'est pas arrivée très loin; j'ai coupé cours élémentaire deux. J'ai quitté le banc parce que tout le monde a dit que l'école ne vaut plus rien, même pas le pet d'une vieille grand-mère. (C'est comme ça on dit en nègre noir africain indigène quand une chose ne vaut rien. On dit que ça vaut pas le pet d'une vieille grand-mère parce que le pet de la grand-mère foutue et malingre ne fait pas de bruit et ne sent pas très, très mauvais.) L'école ne vaut pas le pet de la grand-mère parce que, même avec la licence de l'université, on n'est pas fichu d'être infirmier ou instituteur dans une des républiques bananières corrompues de l'Afrique francophone. (République bananière signifie apparemment démocratique, en fait régie par des intérêts privés, la corruption.) Mais fréquenter jusqu'à cours élémentaire deux n'est pas forcément autonome et mirifique. On connaît un peu, mais pas assez; on ressemble à ce que les nègres noirs africains indigènes appellent une galette aux deux faces braisées. On n'est plus villageois, sauvages comme les autres noirs nègres africains indigènes: on entend et comprend les noirs civilisés et les toubabs sauf les Anglais comme les Américains noirs du Liberia. Mais on ignore géographie, grammaire, conjugaisons, divisions et rédaction; on n'est pas fichu de gagner l'argent facilement comme agent de l'Etat dans une république foutue et corrompue comme en Guinée, en Côte-d'Ivoire, etc., etc.»

Bonnes feuilles littéraires de plumencre Allah n'est pas obligé Ahmadou Kourouma plumencre Ulrich Talla Wamba Magazine littéraire CLIJEC le Mag'

Commentaires

  • Serge
    • 1. Serge Le samedi, 13 mai 2017
    De très beaux souvenirs de cette oeuvre du grand Kourouma...

Ajouter un commentaire

 
×